10 Ferrari sortent du musée

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Décidément, c’est en Californie qu’il faudra être aux alentours du 15 Août pour voir les plus belles ventes aux enchères. Après RM Auctions, Gooding & Co, c’est au tour de Bonhams de sortir de son chapeau une série de Ferrari exceptionnelle.

Lors de la vente du 15 Août à Quail Lodge, Bonhams mettra en effet en vente une série de 10 Ferrari directement sorties du Musée de la Collection Maranello Rosso regroupant une soixantaine de Ferrari et Abarth. Au total les estimations dépassent les 25 millions de dollars.

La star de ces 10, c’est sans contestation possible la Ferrari 250 Mille Mile Berlinetta. Apparue en 1953 au Salon de Genève, c’est elle qui est à l’origine de toutes les déclinaisons sportives de la 250. Elle est estimée entre 6,7 et 8,9 millions d’euros.
Parmi les autres voitures de la collection proposées à la vente, on trouvera :
– Une Ferrari 250 GTO Berlinetta ex Jo Schlesser de 1962 sans estimation
– Une Ferrari 250 GT Series 1 Pininfarina Cabriolet de 1958 estimée entre 4,8 et 6,3 millions d’euros
– Une Ferrari 250 GT SWB Aerodinamica de 1962 estimée entre 3 et 5,2 millions d’euros
– Une Ferrari F1 312 T3 de 1978 ex Reutemann et Villeneuve estimée entre 1,1 et 1,5 millions d’euros
– Une Ferrari F2 / Tasman Dino 166/246T de 1968 estimée entre 890.000 et 1,3 millions d’euros
– Une Ferrari 512 BB/LM de 1981 estimée entre 890,000 et 1,2 millions d’euros
– Une Ferrari 365 GTC de 1969 estimée entre 550,000 et 740,000 euros
– Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1969 estimée entre 480,000 et 590,000 euros
– Une Ferrari Dino 206 GT de 1969 entre 370,000 et 520,000 euros.

La vente comprends au total 300 voitures. On y trouvera également :
– Une Ferrari 365 GTS/4 Daytona Spider de 1973 ex Mansour Ojjeh estimée entre 1,9 et 2,4 millions d’euros
– Une Porsche 908/03 Spyder de 1970 estimée entre 1,3 et 1,7 millions d’euros
– Une Talbot Lago T26 Grand Sport Coupé à carrosserie Oblin de 1948 estimée entre 820,000 et 1,1 millions d’euros
– Une Ferrari F40 LM de 1993 estimée entre 1,7 et 2 millions d’euros
– Une Ferrari F1 312 T4 de 1979 estimée entre 1,1 et 1,5 millions d’euros
Et encore des Ferrari, de nombreuses Porsche, des anglaises et des caisses carrées.
Tout le catalogue est visible en cliquant ici.

Photos : Bonhams

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...