90 ans ça se fête, direction le Nürburgring Classic

Gaultierhttps://www.flickr.com/photos/gaultiervilour/
Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.

À la une sur News d'Anciennes

Il y a 2 semaines, le circuit le plus mythique au monde fêtait ses 90 ans. Ce circuit allemand aussi surnommé l’enfer vert, situé dans la région de l’Eifel se devait de fêter l’événement. C’est pour cela qu’a été organisé ce beau Nürburgring Classic.

Entouré de forêt ce qui le rend très glissant et dangereux lorsqu’il pleut, il est aussi très connu pour ses tests tout le long de l’année mais aussi ses Touristfahren toute l’année. En bref, la boucle Nord, « Nordscheilfe » est un des mes circuits préférés car la piste a encore des anciennes portions très bosselées et l’accès est très facile pour les spectateurs et photographes.


Contrairement à ce que l’on pourrait penser les événements de sports mécaniques historiques sont rares dans l’enfer vert. En effet,le Nürburgring Classic est le seul événement où les vieilles voitures roulent sur le myhique circuit allemand. En effet, lors de l’AvD Oldtimer où nous nous rendrons le mois prochain, les oldtimers roulent uniquement sur le GP. On en profite d’autant plus !

Cette année faisait la part belle aux voitures d’avant-guerre, 90 ans obligent et je ne pense pas en avoir vu autant en même temps. Il y en avait pour tous les goûts des Mercedes-Benz, Bugatti, SS et autres Alfa Romeo.

De plus, le Nürburgring Classic permettait aux fans de youngtimers de voir une course d’endurance sur l’enfer vert longue de 3h. Cette course a vu des batailles entre les Porsche 934/5 et autres M1 Procar. Le plateau était fort différent de ce que l’on retrouve d’habitude sur nos circuits belges ou français. Les Alfa Romeo et autres 911 sont présentes en grand nombre alors que je ne pense pas avoir vu une seule E-type ou une AC Cobra lors de ce week-end de course. Étonnant et rafraîchissant à la fois. Pour que l’événement soit complet, il y avait des parades où le public et les touristes étaient conviés sur le circuit, pour découvrir le mythe. Comme ce que l’on trouve à Spa Classic en fait.

On va donc laisser les photos s’exprimer, en gardant vraiment en tête que c’est un événement rare auquel on a assisté.

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...