Automania 2019 à Anzeling, des milliers de chevaux aux haras

Laurenthttp://www.mct57.org/
Porschiste pur et dur, Laurent est aussi à l'aise avec le volant de son allemande qu'avec son appareil. Il sillonne pour vous les événements de l'est de la France.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Les voitures anciennes et d’exception s’étaient réunies au haras de Anzeling (entre Thionville et Saarlouis) pour un magnifique Automania 2019.

Automania 2019 a très tôt rempli le domaine des haras de Anzeling. Par cette canicule, dès 10H, tout était plein ! Sacré performance ! Certains ne sont restés que 1h ou 2, tant que la chaleur était insupportable. Je n’avais pas non plus prévu de rester la journée mais, la rencontre des copains, les discutions autour des belles voitures ont fait que le temps passait vite.

On sentait bien la chaleur à Automania 2019. Les buvettes ont donc bien tourné et on s’y est souvent installé pour se désaltérer. On cherchait les places à l’ombre tant pour les conducteurs que pour leurs montures.

Les allées et venues ont fait que la variété s’est étoffée tout du long d’Automania 2019. De belles anciennes étaient venues et des modernes d’exception. Cependant on pouvait regretter qu’il n’y ait pas des espaces distincts pour les sportives modernes et pour les véhicules plus anciens.

Du coup on retrouvait un beau mélange des genres. Les anciennes, plus nombreuse malgré tout étaient superbes. Les cabriolets étaient bien de sortie, avec ce temps cela aurait été dommage. On notait la présence d’une Traction, d’une Type E, d’une Fiat 850, d’une Austin Healey, d’une belle réplique de Porsche 550 ou encore d’une sémillante Honda S800.

Des prix ont été remis à des voitures que les organisateurs d’Automania 2019 estimaient sortir du lot. Des autos bien remarquées comme une Traction cabriolet, une Cadillac de 1942 ou une Mini ont reçues une coupe. Bien entendu, il y avait bien d’autres véhicules intéressants mais tout le monde ne peut pas être primé !

Le club Automania 57 nous donne déjà rendez-vous le 28 juin 2020. Mais cette prochaine édition change de lieu pour aller au château de Malbrouck. Fort probable qu’on soit de la partie !

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...