Automédon 2015 live, jour 2

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

C’est le deuxième et dernier jour de ce salon Automédon 2015. On continue de vous faire découvrir le salon.

9h30 : Simca à l’honneur

La quatrième marque française, aujourd’hui disparue est mise à l’honneur par le salon Automédon. Trois plateaux font la part belle à la marque.

Le premier met a l’honneur des Simca a carrosseries spéciales avec notamment des Océanes, une Vedette présidence, une cabriolet ou encore un concept qui n’a pas vu le jour d’une petite citadine.

Le second met à l’honneur des Simca de compétition, des barquettes passées entre les mains du sorcier Gordini aux barquettes privées en passant par les superbes CG. Sans oublier les Ariane et Aronde des records.

Enfin le dernier plateau met à l’honneur de très belles autos, des grosses berlines d’avant guerre, encore très marquées Fiat à une plus classique Aronde.

12h : Motorama

Automédon est chaque année couplé avec Motorama qui fait la part belle aux motos anciennes. Si les dernières années étaient timides de ce côté, le salon a su attirer de nouveaux les exposants et réunir de beaux plateaux.

On notera ainsi les plateaux dédiés à la marque Ducati, mélant motos de route et de compétition, un beau plateau regroupant d’anciennes machines ayant participé au Bol d’Or, un beau plateau de Royal Enfield, Vincent, BSA, etc et un dernier regroupant les anglaises.

Le parking moto est lui aussi bien fourni, même si on y trouve plus de modernes que d’anciennes.

16h30 : podium compétition et patrimoine.

On finit ce reportage à Automédon par l’entrée du salon où se trouve le podium Compétition et Patrimoine qui a donné le thème du salon.

Les voitures sont toutes des avant-guerre, et ce sont des françaises. Talbot Lago, Delage, Bugatti s’exposent, parfaitement restaurées. Des voitures de musée que l’on aimerait voir plus souvent tant elles en imposent.

Automédon approche de la fin. On vous donne rendez vous demain pour notre reportage grand format.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...