Avec l’expo « Le Mans 66 », Hollywood s’invite au musée des 24 Heures !

Elvis Bacq
Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites. Il a rejoint News d'Anciennes à l'été 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Vous n’êtes pas sans savoir que sort la semaine prochaine un film consacré au sport auto, et plus particulièrement à une course connue de tous. « Le Mans 66 » de James Mangold trouve en effet son inspiration dans la classique mancelle (plus de détails par ici). L’occasion pour le musée des 24 heures d’ouvrir une nouvelle exposition temporaire.

Après les 70 ans de Porsche et les BMW Art Cars , ce n’est pas directement un constructeur ou un modèle qui sert de support à une exposition mais l’actualité cinématographique. Et ce n’est pas un hasard si James Mangold a choisi cette édition du Mans pour projeter le sport auto sur grand écran. Les 60’s au Mans, c’est dans la culture populaire le duel légendaire Ford/Ferrari, quelque chose qui a marqué les esprits. Cette exposition vous ferra revivre ce formidable duel entre les deux constructeurs mais aussi de découvrir Ken Miles et Carroll Shelby, Les deux personnages centraux du scénario.

L’exposition s’intéresse aussi aux coulisses du film, notamment la création de décors inspirés de documents d’époques avec notamment la collaboration de l’Automobile Club de l’Ouest. Vous pourrez également voir des véhicules comme la Ford GT40, les costumes des acteurs et des éléments de décors du tournage. Ces pièce resteront par la suite dans les réserves de l’ACO. Petit cocorico au passage puisque ce gigantesque travail sur les décors est l’oeuvre d’un français : François Audouy. Ce dernier a supervisé ce que l’on peut appelée une reconstitution historique des tribunes du Mans ainsi que les stands Ford et Ferrari ! Tous ça non pas en Sarthe ou dans un studio « fond vert », mais dans un aéroport de Californie. Oui c’était une véritable reconstruction de bois et d’acier, basée sur plus de 300 photos d’archives et plan de l’époque !

Vous retrouverez bien sur l’exposition « classique » sur l’histoire des 24 heures, de l’allée des héros aux autos de toutes générations en passant par l’incroyable collections de miniatures et dioramas.

Exposition temporaire jusqu’au 23 février. Plus d’infos en cliquant ici.

- Advertisement -

Sur le même thème

3 COMMENTS

  1. Petit com’ pour vous signaler qu’une nouvelle voiture à rejoint l’expo temporaire : Une Ford GT40 MKII #2 , vue aux mains de Bruce McLaren et Chris Amon ! L’auto des vainqueurs en somme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...