Beau succès pour la Bourse de St Hilaire du Harcouët, malgré la météo et un certain virus

Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

À la une sur News d'Anciennes

Ce dimanche dans la manche, les passionnés de véhicules anciens avaient rendez-vous pour la Bourse de St Hilaire du Harcouët. Et il y avait du monde, malgré quelques incertitudes qui planaient dans l’air.

Avec des côtes frappées par des tempêtes à répétition et l’épidémie de coronavirus qui sévit sur le pays, pas facile d’organiser des événements… et surtout de faire le plein. Le Club Citroën de la Baie du Mont St Michel avait tout de même de quoi se réjouir de l’événement une fois terminé. Certes la fréquentation de la Bourse de St Hilaire du Harcouët était un peu plus faible que les années précédentes. L’organisation parfaitement rodée et la bonne ambiance étaient à saluer.

Mais la bourse en elle-même présentait quand même de beaux exposants. On retrouvait surtout des miniatures et des accessoires, et de nombreux engins de motoculture ! La Citroën AX mise en jeu pour la Tombola (2.5 € le ticket) était pimpante. À l’intérieur on retrouvait également des anciennes en mode baroudeuses.

On retrouvait également des Citroën SM venues fêter leurs 50 ans ou encore une DS Camping-Car curieuse et sympathique.

L’autre partie du spectacle de la Bourse de St Hilaire du Harcouët se situait sur le parking des anciennes à l’extérieur.

On y retrouvait des voitures anciennes communes et d’autres plus rares. À ce titre les grosses américaines se démarquaient, évidemment. Mais elles n’étaient pas les seules, à l’image d’une Toyota Celica, d’une Alfa Romeo Giulietta Sprint ou d’une Capri bodybuildée.

Pour le reste on retrouvait tout type de voitures anciennes. Des populaires anciennes, et d’autres plus récentes. Les Peugeot, Renault, Simca, Citroën ou encore Panhard étaient venues en nombre. À noter, une colonie de Type H qui était de la partie.

Le reste du plateau était composé de modèles allemands et même suédois. On retrouvait ainsi une Volvo, des BMW, Opel, et pour une fois, relativement peu de Porsche !

En tout cas une belle manifestation et on espère que le contexte sera meilleur l’an prochain.

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

  1. Bonjour, très belles photos et beau reportage. L’équipe du Club Citroën de la Baie du Mt St Michel vous remercie. Pour 2021, n’hésitez pas à vous présenter, le meilleur accueil vous sera réservé.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...