Retour à la bourse de Gaillac 2017

Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A106, Rédélé en a rêvé, il ne l’a pas faite

La toute première, c'est elle. Celle qui fera entrer le nom Alpine dans les dictionnaires des constructeurs automobiles, celle qui sera le...

Ce week-end avait lieu bourse de Gaillac organisée l’AVAG, l’Amicale des Véhicules Anciens de Gaillac. Direction le parc et le gymnase Pichery. Des autos de tous types étaient présentes, on vous emmène les découvrir.

Si les particuliers pouvaient exposer leur véhicule dans le parc, les professionnels disposaient eux du devant du gymnase pour vendre leurs automobiles. Parmi ceux-ci, Gayet Import se taillait la part du lion. De nombreux stands se trouvaient également à l’intérieur.

Parmi les véhicules mis en vente sur l’avant du gymnase étaient proposées de très belles voitures. Parmi celles-ci, une Golf GTI, une Austin Healey, une Alpine Renault A110 1600s de toute beauté et le clou de la collection, une Porsche 930 Turbo. C’était, avec l’Alpine, l’auto la plus chère des quelques voitures mises en vente par Gayet Import.

Les voitures exposées dans le parc, valaient elles aussi le coup d’œil. Dans le lot, de belles françaises, Renault Juvaquatre, R5 Turbo 2, Renault Caravelle et autres R8 S ou Gordini, Facel Vega ainsi que quelques Simca Ariane 4, Versailles et Rallye 1 et Citroën C6 et Traction 15 – 6. Coté japonaises, une très belle Honda S800 déjà vue à la bourse de Gaillac 2016 l’an dernier ou l’année d’avant.
De jolies américaines étaient également de la partie, Ford Mustang ou Oldsmobile Dynamic 88 par exemple. Une Ferrari Mondial et une Lomax sont arrivées peu de temps avant que je parte. Ce furent les dernières autos que j’ai pu photographier sur le site.

 

Une fois de plus, la bourse de Gaillac était un très bon cru. Si j’y avais été un dimanche pluvieux l’an dernier et qu’il n’y avait pas eu beaucoup de voitures, j’aurais été cette année plus gâté. Le temps était certes quand même un peu tristounet mais j’aurais plus que largement profité de ma journée. C’est donc avec plaisir que je reviendrais l’an prochain assister à cet événement.

 

 

 

 

 

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...