Du soleil et des belles anciennes au rassemblement de Bouffémont

Olivier M
Olivier est un amateur de véhicules anciens plus qu'éclairé. Depuis des années il écume les plus grands rassemblements de France. À force de croiser les photographes de News d'Anciennes, il était logique qu'il rejoigne l'aventure !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

C’est la première fois qu’on vous emmène à Bouffémont. Situé dans le 95, au nord de Paris, la bourgade accueille les anciennes sur le parking de son centre culturel, tous les troisième dimanche du mois. Et pour ce rassemblement de Janvier, si le froid était là, le soleil également et les anciennes évidemment.

Les passionnés étaient venus nombreux, et avec une vraie variété d’autos. Si vous aimez les belles GT des années 90, il y en avait, et si vous préférez les populaires des années 50, il y en avait aussi !

Commençons par parler des italiennes puisqu’une des pépites de ce rassemblement mensuel de Bouffémont en est une. Les Fulvia et autres Alfa, c’est du classique. La Ferrari 550 Maranello et la Fiat 500 Gamine ne laissaient pas de marbre, c’est vrai. Mais l’OSI 20 M TS Coupé est vraiment rare, surtout que ce modèle était surtout construit, en Italie donc, pour être vendu par le réseau Ford… en Allemagne ! Alors on profite !

Quelques américaines avaient fait le déplacement. De l’immense Thunderbird turquoise aux Corvettes et Mustang de toutes les générations, les amateurs de gros moteurs avaient des autos à admirer.

Les anglaises étaient venues, MG, Austin Healey, Jaguar… Et, une fois n’est pas coutume, les capotes étaient toutes restées bien fixées au pare-brise ! Au moins les propriétaires de la Lotus Europe ou de la Jag’ XJS ne s’étaient pas posé la question !

Côté allemandes, du classique, mais pas que. Les Serie 8 auraient pu être les raretés de la bande si une 02 Baur n’était pas venue. Des Mercedes étaient aussi présentes à Bouffémont, les Combi représentaient les populaires tandis qu’on retrouvait, comme sur la plupart des rassemblements du monde entier, plusieurs 911 de diverses générations.

Et puis évidemment on retrouvait de belles françaises. La variété était moins présente dans les gammes des autos, surtout des populaires, que dans les époques. 203 Pick-Up Custom, DS, SM, deuche, 4CV, CX, R12 et même une BX étaient présentes !

Rendez-vous le 16 Février pour le prochain rassemblement mensuel des Vieux Pneus de Bouffémont. Vous trouverez toutes les infos sur leur page facebook en cliquant ici.

- Advertisement -

Sur le même thème

3 COMMENTS

    • Certains de nos contributeurs ne mettent pas en ligne eux-même les articles. Par conséquent c’est très compliqué. Si vous avez un véhicule en particulier à identifier, dites le nous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...