Essen ferme ses portes

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Ça y est, le salon Technico Classica d’Essen vient de fermer ses portes. Pour les chiffres officiels de fréquentation, les allées noires de monde ont confirmé le statut de ce « plus grand salon du monde ». Pas moins de 193.400 visiteurs ont répondu présent. Le Best of Show, qui désigne la plus belle voiture de l’exposition est revenu à la Ferrari 225S Tuboscocca Berlinetta Vignale, datant de 1952 et habituée aux rallyes historiques. Le prix du meilleur stand revient au Kadett B und Olympia A-Club Deutschland avec son kiosque, ce qui lui offre un chèque de 2500€.

Pour une première visite, ce qui saute aux yeux, c’est l’impression d’être à un salon « Porsche Klassic ». Les 356, 911, 964, et autres moteurs avant sont partout.

Et pour aller avec on trouve beaucoup de stands de pièces uniquement dédiées au constructeur allemand au cheval cabré.

Plus généralement, les constructeurs allemands étaient très représentés, leurs filiales aussi. On trouve ainsi une grande exposition de Skodas.

Enfin de très nombreux stands de pièces permettaient aux collectionneurs du monde entier venus pour l’occasion (on y a croisé des Italiens, des Belges, des Anglais des Suisses, des Français mais aussi beaucoup d’asiatiques) de trouver les pièces qui leur manquaient, entre revendeurs de pièces diverses et spécialistes.

Pour voir l’album complet de l’événement, cliquez ici.

Un grand merci à MH pour les photos et le compte rendu.

- Advertisement -

Sur le même thème

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...