L’Expo Bourse d’Amélie les Bains Palalda aussi petite que sympa

Jean Phi & Nath
Jean-Philippe et Nathalie ont rejoint l'équipe en 2018, mais nous envoyaient déjà des photos depuis bien longtemps. Nos sudistes ont deux autos de prédilection : la Fiat 500 et la Traction.

À la une sur News d'Anciennes

Essai 318IS e30 : Partir en retard pour arriver… en retard

Autant on s’est pas mal baladé en e30 au fil des années, autant on ne vous en a jamais vraiment proposé un...

C’est la 11ème Expo Bourse d’Amélie les Bains Palalda qui a débuté ce samedi 17 mars pour 2 jours. Si cette ville est plus connue pour ses thermes que pour ses expositions de véhicules anciens, elle fait partie d’une région où les collectionneurs d’anciennes sont très actifs à l’image du CRAC66, organisateur de l’événement.

On vous parlait d’ailleurs récemment de la Nuit des Longs Capots qui se déroulait le même week-end.

L’idée de l’Expo Bourse d’Amélie les Bains Palalda est de faire vivre la passion des anciens véhicules avec un rassemblement accessible à tous. Un hall de vente, un hall d’exposition d’automobiles et un parking réservé à ceux qui viennent avec leurs belles, font l’événement. C’est le cas de cette Lotus Europa que l’on croise que trop rarement.

L’entrée à 2,5 euros est anecdotique, mais importante pour le club CRAC66 organisateur. A l’intérieur, dans le hall réservé à la vente, les prix pratiqués sont très loin de ceux des grandes bourses. Il est possible de s’équiper en accessoires ou de compléter sa collection de miniatures sans être obligé de vendre un rein. Oui, y’a rien pour les Rolls ou Jag, mais les amateurs régionaux de populaires françaises y trouvent leur compte.

Il est très agréable de déambuler dans l’allée du hall d’exposition de véhicules de collection. Si on n’y trouve pas d’automobile d’exception, pour cette occasion les collectionneurs ont sorti leurs bijoux. On s’attarde devant la Sunbeam Alpine, la BMW 1600 GT de 68 et les 103 kités. Une très belle expo, une quarantaine de véhicules et une dizaine de mobylettes sont présentées avec soin.

Les véhicules exposés depuis les années 30, les sportives des années 70 jusqu’aux youngtimers offrent un panel représentatif de ce qui roulait sur nos routes en fonction des époques. Les visiteurs racontent leurs expériences dans celles-ci. Quand certains s’imaginent au volant de la Pontiac, les plus jeunes rêvent de prendre le volant de l’Avion, de faire des chronos au ras du sol. D’ailleurs pour réveiller des souvenirs ou créer des passions chez les plus jeunes, des tours en ancienne sont à gagner tout au long de la journée.

On ne fera pas de centaines de kms pour cette expo bourse. Mais entre l’expo, la bourse et le parking d’anciennes c’est l’assurance de passer un sympathique moment.
L’existence de l’Expo Bourse d’Amélie les Bains Palalda, comme beaucoup d’autres partout en France, contribue à faire vivre les passions pour les véhicules de collection afin de ne pas les oublier.

Toutes les photos de l’Expo Bourse d’Amélie les Bains Palada.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...