Felipe Barreiro, les autos, la couleur et le mouvement

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Felipe Barreiro est un des artistes qu’on a pu observer dans la Galerie des Artistes de Rétromobile.

Cet artiste argentin a toujours baigné dans l’art. Sa famille est en effet une longue lignée d’artistes. C’est comme ça, en découvrant un livre du XIXe siècle appartenant à sa grand-mère, qu’il apprend les techniques qui vont faire de lui un peintre.

Il se lance dans le métier en 1992. Ses peintures sont rares puisqu’il avoue préférer se plonger dans un oeuvre longtemps pour en faire quelque chose d’abouti. Son style est à la fois précis et dynamique. Il aime les compositions colorées, mais pas criardes. Sa patte personnelle, c’est le mouvement. Il travaille la peinture en la brossant pour faire ressortir le dynamisme.

Felipe Barreiro peint donc des autos rapides, des autos de course le plus souvent, mais avec un arrière plan où le spectateur est présent et présente de nombreux détails. En tant qu’argentin, Fangio est souvent le pilote et lui aussi est suffisamment détaillé pour être reconnaissable.

Dernier point, il aime voir ses peintures en bon état ! A tel point que tous les 7 ans il restaure lui même ses anciennes œuvres !

Pour en savoir plus sur Felipe Barreiro, c’est sur son site en cliquant ici.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...