Garée au coin de la rue, une MG T Type

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

C’est Amaury qui a découvert cette belle MG garée au coin d’une rue, à moitié sur un passage piéton. Une belle T-Type, les beaux jours reviennent, et ça se voit sur les routes !

La MG T-Type est en fait une série de voitures. La première, la MG TA Midget apparaît en 1936. Elle a une carrosserie classique pour une anglaise de cette époque là. L’auto s’équipe d’une petit 4 cylindres en ligne Wolesley, et une fois modifié ce petit 1292 cm³ sort 50 chevaux. Avec une vitesse de pointe de 130 km/h c’est une petite auto sportive. Elle plait puisque MG en produit 1000 par an jusqu’en 1939.

En Mai 1939, MG présente la TB Midget. Le moteur est maintenant emprunté chez Morris, c’est un 1250 cm³ un peu plus moderne et légèrement plus puissant. Il fait 54ch, les performances n’évoluent pas et cette version sera ultra rare. Rapport à « quelques événements » qui auront lieu entre septembre de la même année et mai 45. Il n’y en aura que 300 !

En 45 sort donc la TC Midget. Le moteur est revu au niveau du taux de compression et gagne… 0.5 chevaux ! La principale particularité est un élargissement de l’habitacle de 10 cm. Elle sera produite jusqu’en novembre 1949 et il en sortira 10.000 exemplaires !

En 1950, petite révolution. Pas stylistique, la MG TD reste une T Type. Mais le châssis est emprunté à la Y Type, elle gagne un pont hypoïde, et des roues indépendantes sur ressorts hélicoïdaux ! Une version MkII verra l’arrivée d’une révision moteur qui sort 57 ch. Il en sera produit 17.000 jusqu’en 1953.

Dernière évolution, en 1953, la TF. Pour la première fois on touche à l’esthétique, les phares sont carénés, la calandre est changée et inclinée. Le moteur reste le même jusqu’à la mi-54. Là on installe un 1466 cm³ qui sort 63 chevaux. 9600 autos de cette dernière déclinaison sortiront des châines avant que la voiture ne cède sa place à la MG A en 1955.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...