Garlenda 2018, le Meeting International, et italien des Fiat 500 et dérivés

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

A peine le temps de refaire les niveaux depuis le rassemblement de Fiat 500 de St Raphael, vous le retrouvez ici, que c’est déjà Garlenda 2018.

Si le meeting de St Raph est pour les « Cinquecentisti » l’apéro des rassos de 500 dans le sud, celui de Garlenda est le plat de résistance. En 2017 pour les 60 ans de la 500, ce n’est pas moins de 1200 véhicules présents dans un village qui compte 1400 habitants à l’année, là on peut parler d’un tsunami de Fiatous.

Cette année la participation est un peu en dessous par rapport à 2017, mais quand même 881 passionnés sont venus de 16 pays, pour se donner rendez-vous à Garlenda en Ligurie, au Nord de l’Italie, le plus éloigné vient d’Irlande. Ce meeting, haut en couleur, met à l’honneur la Hongrie et les 50 ans de la 500L.

Le vendredi, réservé à l’accueil des participants, permet d’admirer les modèles sur la place de l’hôtel de ville avant de les retrouver dans le flot du Parc Villafranca. Celui-ci se remplit peu à peu jusqu’au concert du soir. La nuit est propice aux expositions de 500 tuning dans un show de son et lumière à couvrir celui du concert. La nuit se termine au bord de l’eau à Alassio pour un bain de minuit.

Les participants envahissent peu à peu le Parc Villafranca le samedi matin, et exposent leur Cinquini avant le départ pour « Le grand Tour ». Au menu, Garlenda – Cosio d’Arroscia – Garlenda. 80 km de petites routes dans les montagnes Italiennes, avec un repas organisé sur la place du village de Cosio pour les 200 équipages.

Tous attendent l’incontournable du week-end de Garlenda 2018, la Grande parade des nations et régions Italiennes sur l’hippodrome « Dei Fiori » du dimanche. Rangées derrière les panneaux de leurs pays, les 500 sont prêtes à lâcher leurs 20 chevaux sur le champ de course, et c’est dans un concert de klaxons, d’applaudissements et de poussière que tous paradent lors du tour de piste pour présenter leur auto.

D’année en année ce rassemblement est un évènement immanquable où les « appassionati » exposent avec fierté leur « pot de yaourt ».
C’est incontestablement le plus grand meeting consacré à cette automobile populaire Italienne créée en 1957.

Les photos du rassemblement sont visibles en cliquant ici.



- Advertisement -

Sur le même thème

2 COMMENTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...