Grand format : News d’Anciennes à la Traversée de Paris

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

C’était le rendez-vous inratable de ce début d’année 2015 : la Traversée de Paris en voitures anciennes. Dans une ambiance un peu spéciales, les anciennes ont été à la fête.

La traversée de Paris, c’était une grande première pour nous. D’habitude on se contentait de photos, là on a fait le déplacement et on a rien raté (si ce n’est le départ des premiers véhicules). Autos, motos, vélos, bus et même une énorme délégation de tracteurs, toute la locomotion ancienne a parcouru les rues de Paris, de Vincennes aux Invalides en passant par Bastille, la Concorde, Montmartre, les Champs Elysées, un grand tour des plus beaux spots de Paris était au programme. On vous l’a fait vivre en Live, maintenant il est temps de revenir avec plus d’images.

Tout le monde était incertain quand à la tenue de la manifestation pendant la semaine suite aux divers événements terroristes qui ont frappé la capitale. Au final, la manifestation a été maintenue avec malgré tout, de nombreux messages de soutien, des autocollants « Je suis Charlie » aux rubans noirs accrochés aux véhicules.

Après le contexte, le déroulement. Tout partait du Château de Vincennes, ou le rassemblement commençait aux aurores et les premiers départs avaient lieu dès 8h. Deux types de participants : les inscrits, d’abord rassemblés devant le château avant de récupérer plaque et road-book, et les autres, qui se massaient devant et partaient au compte goutte, suivant les premières voitures, direction Bastille.

Pas vraiment d’arrêt à Bastille. Certains s’arrêtent en chemin et attendent pour prendre des photos, ou alors, s’arrêtent à cause de leur voiture. Surchauffe, calage, les joies de la circulation urbaine. Direction ensuite la rue de Rivoli. Là, un grand cortège de tracteurs de joint à nous et la place est littéralement investie par les participants qui s’arrêtent pour la plupart. Premier vrai moment où on a le temps de discuter, avec les autres participants, mais aussi les nombreux touristes, pour qui l’événement est passé inaperçu.

Après la pause, départ pour la montée de Montmartre en passant par la Madeleine et les grands boulevards. Gros embouteillage dans ces petites rues, surtout du au fait que chacun veut sa photo devant le sacré-cœur. Mais dans tous les cas, bon moment, avec encore plus de touristes émerveillés. D’ailleurs ils contribuent à la lenteur ambiante, voulant prendre des photos des voitures, mais aussi d’eux avec les voitures.

Après une redescente par « Les beaux quartiers », direction la place de l’étoile, pour une descente des Champs Elysées. Les conducteurs de Tracteurs n’en reviennent pas, mais ils sont eux aussi présents sur cette prestigieuse avenue. Peu de gens arrêtés sur la place de l’étoile, et assez peu sont encore à la Concorde. Direction ensuite le Grand Palais pour passer de l’autre côté de la seine pour la dernière étape intra-muros, devant les invalides. Là encore il y a foule, même si le cortège passe un peu plus vite que sur les autres points de passage. En même temps, il est déjà midi !

Et ça sent la fin. Après un retour par le Boulevard Saint Germain, les quais, Bercy, retour au Château de Vincennes. Il est désormais 13h30 et peu de voitures sont encore sur place. Entre ceux qui sont déjà parti et ceux qui ne sont pas revenus, l’esplanade est plus clairsemée.
Dans tous les cas, c’est un super événement, à ne pas rater. La ville s’y prête bien. On essayera d’y être de nouveau en Août.
Tout l’album est visible en cliquant ici.

- Advertisement -

Sur le même thème

9 COMMENTS

  1. bravo a tous
    peut être que j y participerai un jour je roule avec ma petite mémère qui a 25 ans donc je patiente encore un peu pour qu’ elle soit en collection
    une jolie traversée avec un soupçon d hommage au victime encore bravo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...