Grand Prix de l’Age d’Or 2019, premières photos

Jorishttps://www.automotivpress.fr/author/joris/
Joris est depuis longtemps passionné de photo et d'automobiles. Pilier de l'aventure AutomotivPress, il contribue également à News d'Anciennes depuis le début de l'année 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Ce week-end les légendes de la course étaient réunies sur le circuit de Dijon-Prenois pour le Grand Prix de l’Age d’Or 2019. Premier retour sur place, en photos.

Un peu plus d’un mois après le passage du Tour Auto sur le circuit de Dijon-Prenois, lors de la première journée qu’on débriefe ici, Peter Auto revenait sur place pour son traditionnel Grand Prix de l’Age d’Or.

Avec plus de 300 autos en piste, sous une météo qui n’a cessé de s’améliorer, c’était une belle fête des autos anciennes. On vous en reparlera très bientôt en détail, en attendant on vous propose une première plongée dans l’événement en image.

Tout d’abord, un premier tour dans les paddocks. Comme d’habitude les spectateurs pouvaient approcher au plus près des légendes de la course auto entre deux sessions sur la piste.

Ensuite, focus sur la piste. Les habituels plateaux de Peter Auto étaient de sortie. Et comme souvent à Dijon, les essais et les courses furent rythmées.

On vous donne rendez-vous plus tard dans la semaine pour un article encore plus fourni !

- Advertisement -

Sur le même thème

2 COMMENTS

  1. Tres mauvaise conditions météo le vendredi apres midi pour les qualifications. Samedi Dimanche cela s’est maintenu mais sans plus. Quelques belles bagarres avec toujours Vincent Gaye et sa 275 et surtout Carlos Monteverde qui comme d’habitude fait le spectacle. Cette année il courait sur une Lightweight et une 512. Belles présence de 2 250 SWB qui ont déroulé péperre. A noter l’annulation du plateau Jaguar prévu faute de participants et remplacé par un petit plateau Légende. Les clubs étaient présents mais sans plus.
    Sans me tromper, je pense que la fréquentation a du être en forte baisse.
    Heureusement que le circuit est tres roulant et offre de beaux points de vue sans avoir à faire des kilomètres car fréquentant cette manifestation de puis fort longtemps, je n’ai jamais retrouvé l’amboance de Montlhéry, mais ça, c’était avant, HELAS !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...