Mon Tour Auto 2018 en photos

Jorishttps://www.automotivpress.fr/author/joris/
Joris est depuis longtemps passionné de photo et d'automobiles. Pilier de l'aventure AutomotivPress, il contribue également à News d'Anciennes depuis le début de l'année 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Pour bien vivre la course, rien ne vaut une semaine d’immersion. C’est ce que j’ai pu faire il y a deux semaines. En immersion dans le Tour Auto 2018, je vous propose de le faire revivre en photos.

Vous retrouvez tous les articles dédiés au Tour Auto en cliquant ici.

On commence cette histoire au Grand Palais. Les autos arrivent le dimanche et s’exposent jusqu’au Lundi soir. C’est une occasion superbe d’approcher les autos, le public n’est pas encore arrivé, toutes les autos non plus et on peut tourner autour… et les photographier sous toutes les coutures.

Ensuite, quelques photos prises sur les circuits. Une épreuve y était organisée chaque jour. Un spectacle visuel comme auditif. Les pilotes n’hésitent pas à envoyer et les pistes traversées cette années avaient chacune leur caractère, chacune leurs spécificités.


Dernier moment récurrent : le parc fermé. Les pilotes y sont plutôt accessibles, et surtout on peut une fois de plus admirer les autos et leurs entrailles. Les mécanos travaillent parfois jusque tard, les épreuves sont difficiles et les dégâts fréquents.

Enfin, les routes de France. Le Tour Auto 2018 ne dérogeait pas à la règle, les paysages traversés étaient sublimes. Avant d’attaquer la grosse montagne, la campagne et ses colza offraient de très beaux endroits pour voir passer les photos, calmement et dans des des couleurs magnifiques.

En Montagne, cela se gâtait parfois pour trouver où se mettre. Pas question de garer l’Abarth qui nous servait de monture sur la route et de gêner les concurrents. Par contre les paysages sont une fois de plus superbes, que ce soient les routes à flanc de montagne ou les mythiques épingles du Turini.

En conclusion, on va voir de belles autos lors de prochains rendez-vous mythiques comme Le Mans Classic, mais malgré tout… vivement l’an prochain.


 

- Advertisement -

Sur le même thème

3 COMMENTS

  1. UN grand Merci à Joris pour ces superbes photos ainsi que pour leur classement par thèmes ( montagne, circuit etc )
    On notera le passionné avec dans un de ses commentaires un très joli lapsus (passer les photos au lieu de passer les autos )
    Bien amicalement à lui

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...