Nos Anciennes Abandonnées : les Mercedes du vieil allemand

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d’or ou d’œuvres d’art… quoi que. Il sillonne les routes d’occitanie à la recherche d’anciennes… qui attendent patiemment de reprendre la route. Ou du moins qui en rêvent ! Pour retrouver les épisodes précédents de Nos Anciennes Abandonnées, cliquez ici.

Au hasard de mes balades j’avais repéré une vieille Mercedes qui semblait abandonnée à son sort. En cherchant à en savoir plus je rencontrais le propriétaire du terrain. Ce vieil allemand m’accueillit dans un sentiment étrange. Il était certes content qu’on s’intéresse à ses autos, mais était surtout triste de leur état. Il perdait la vue progressivement et n’était plus en état de travailler à la restauration de ses belles. Il était en attente d’une opération qui pourrait améliorer sa condition… et pourquoi pas permettre à ces autos de retrouver les routes.

Il parlait des autos au pluriel, et je n’en avais pourtant vu qu’une, car une seconde attendait dans une grange. Forcément l’abri lui conférait un bien meilleur état général mais. Mais l’une comme l’autres avaient l’avantage d’être encore saines et complètes.

Pour les modèles, ce sont toutes deux des Mercedes-Benz W111. Un modèle sorti en 1959 avec un petit surnom Heckflosse, du aux ailerons visibles à l’arrière des autos. Ce sont précisément des 220SE mues par un 6 en ligne. Cette berline sera produite à plus de 60.000 exemplaires jusqu’en 1965.

Espérons que l’opération s’est bien déroulée… et que ces autos regagneront les routes dont elles furent des reines des années durant.

- Advertisement -

Sur le même thème

2 COMMENTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...