On a testé pour vous : la Simca 1100

thomartini
Thomas est le premier à rejoindre Benjamin dans l'aventure News d'Anciennes, dès 2013. Amateur d'autos sportives, il sait aussi jouer le copilote en Simca ou bricoler un proto qui ressemble à une 4L.

À la une sur News d'Anciennes

P1080627-2Il y a quelques semaines, nous avons eu l’occasion d’acquérir une Simca 1100 5CV de 1968. Nous vous proposons donc un petit essai réalisé pendant le tournage d’une vidéo, visible en cliquant ici.

Rapide descriptif du véhicule avant d’en prendre le volant : il s’agit d’une berline 5 portes, motorisé par un 4 cylindres de 944cm3 qui développe 42ch avec une boite manuelle à 4 rapports. La vitesse maximale annoncée est de 132km/h pour un poids de 870kg à sec.

C’est enfin le moment de mettre le contact. La voiture démarre au quart de tour (avec le stater, quand il fait un peu frais) et le ralenti est bien stable. Après avoir cherché la 1ère à plusieurs reprises, il est temps de partir. La direction, un peu lourde à l’arrêt, s’allège dès les premiers tours de roues et rend la voiture très agréable et facile à conduire.

P1070921_resultatPetit moment de solitude au moment de passer la seconde… La boite très raide n’est pas simple à manipuler ! Mais surprise quand vient l’heure d’enclencher la troisième, qui rentre toute seule sans effort. Idem pour la quatrième ! Et nous voilà donc à notre vitesse de croisière sur les petites routes de Seine et Marne. Au milieu des champs on croirait avoir remonté le temps, la voiture roule très bien et met en confiance. Les freins, très efficaces, paraissent surdimensionnés par rapport à la puissance de la voiture ! Et ce, bien que la vitesse maximale annoncée soit vérifiée !

Mais malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et il est temps de conclure cet essai.

L’intérieur en cuir rouge est d’un confort inimaginable et la voiture est très agréable pour se balader sur les routes de campagne. Oubliez par contre les trajets sur autoroutes ou la voiture deviendra bruyante et manquera de stabilité, cela dit, elle n’est pas (plus ?) faite pour ça.

Note globale :

4 etoiles

Avantages

Inconvénients

– Facilité de prise en main Moteur creux –
– Prix abordable Isolation –
– Consommation raisonnable
– Confort intérieur
Rareté 3 etoiles
Prix 500€ à 2.000 € (modèle 5 CV)

Un grand merci à Benjamin de nous avoir laissé faire cet essai et à bientôt pour le tournage vidéo.

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...