On a visité l’expo AutoPhoto de la fondation Cartier

bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in...

L’histoire du Losange Interdit de Renault

C'est à l'Autobrocante de Lohéac (à revire par ici) que Vincent est tombé sur ce logo Renault... étrange. Connu des amateur, et...

La fondation Cartier accueille en ce moment une superbe expo photo autour du thème de l’automobile appelée AutoPhoto. En effet quoi de plus photogénique qu’une automobile, qu’elle soit de sport ou dans la rue ? La photographie automobile est née presque en même temps que l’auto elle-même. Pour une fois pas d’odeur d’huile chaude ou de vieux cuir mais direction les salons plus cosy de la fondation Cartier à Paris


L’éditeur Xavier Barral et le photographe Philippe Séclier, à l’origine de cette expo AutoPhoto ont du trier près de 10.000 photos, pour ensemble créer une thématique en quatre temps : l’autoportrait, l’histoire sociale, le paysage et l’industrie.

Ainsi l’exposition nous offre une sélection de 400 clichés parcourant, plus de cent ans de l’histoire automobile. Des usines Ford dans les années 50, ou les archives de la RDA, en passant par des photos stéréoscopiques des équipes de Citroën, le spectre de l’exposition est très large !

Les plus grands artistes photographes sont également exposé comme Jacques Henry Lartigue et sa photo passée au rang de l’œuvre d’art la plus connue, au même titre de la Joconde, la fameuse Delage, surprise lors d’un grand prix, sur le circuit de Dieppe en 1912, avec ici non pas un sourire iconique, mais une roue déformée par la vitesse !

Ou encore Doisneau ou Depardon et leur noir et blanc magique, en tout plus de cent grands noms d’artiste sont exposés.La politique et le cinéma ne sont bien sûr pas absent, avec des portraits de JFK, de Maryline Monroe, ou de Brigitte Bardot et bien sûr sans oublier Steve McQueen dans Bullitt !

Au final une belle expo explorant de nombreuses histoires de la voiture. Certes cela change un peu de ce que l’on peut voir dans le monde des bagnolards, dans les villages d’artistes comme celui de Retromobile. une expo très orientée art, mais avec des niveaux de lectures ouverts à tous.

Le temps de visite, en prenant son temps, oscille entre une heure et demie et deux heures. Cette expo est visible jusqu’au 24 septembre à la fondation Cartier, située au 261 boulevard Raspail dans le 14ème à Paris, pour plus d’informations, le site de la fondation est ici.


- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Répondre à HANSA Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...