Petite virée au salon Auto-Moto Rétro de Nîmes 2020

Jean Phi & Nath
Jean-Philippe et Nathalie ont rejoint l'équipe en 2018, mais nous envoyaient déjà des photos depuis bien longtemps. Nos sudistes ont deux autos de prédilection : la Fiat 500 et la Traction.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Le salon Auto-Moto Rétro de Nîmes 2020 se tenait le week-end dernier. Malgré la météo pluvieuse, il n’en fallait pas plus ce samedi 29 février pour nous donner l’occasion d’une balade en Traction.  

Les camions de pompiers à l’honneur

Après les véhiculaires publicitaires l’année dernière, on vous en parlait ici, les véhicules d’incendie avant-guerre étaient à l’honneur de cette édition 2020. On pouvait ainsi admirer plusieurs camions de la marque Delahaye, un Laffly et un fourgon pompe Berliet BCA de 1918. Une belle expo qui a fait rêver les grands et les plus petits.

Un espace pour les clubs

Les Clubs de la région étaient présents et offraient aux visiteurs une sélection de leurs plus beaux véhicules. Camions, voitures, motos, vélos, occupaient la moitié du hall. Certains proposaient d’ailleurs de belles mises en scène.

L’expo était bien diversifiée, pourtant on ne put s’empêcher de dire qu’on en aurait souhaité un peu plus. Sur le coup on en a profité pour faire plusieurs fois le tour.
Une amusante micro car, un Electric Shopper fabriquée en Californie au début des année 60, trônait dans l’allée.

L’incontournable bourse

Les boursiers, pièces détachées, bagages, vêtements vintages, miniatures et professionnels de l’automobile de collection… occupaient la deuxième moitié du hall. La bourse de pièces détachées se prolongeait quant à elle également à l’extérieur.

Le parking de l’Auto-Moto Rétro de Nîmes 2020

Il ne nous restait qu’une dernière partie à explorer, celle qui se trouvait à l’extérieur, le parking des collectionneurs. Il est clair que le record d’affluence ne sera pas battu ce samedi. La météo défavorable avait vraisemblablement dissuadé de nombreux passionnés.

La présence d’une Porsche 914 et d’une Fiat X1/9 quasiment côte à côte nous permettaient de juger leur ressemblance évidente. Autre auto intéressante, une Fiat Topolino qu’on ne croise pas souvent dans les expos, celle-ci était très belle.

Notre virée au salon Auto-moto Rétro de Nîmes 2020 s’achevait avec un beau panel de véhicules. En effet, sur les parkings aussi la diversité était au rendez-vous, les marques comme les époques étaient bien représentées.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...