Pour le Téléthon les passionnés de belles autos ont le don du partage en Loire Atlantique

Marc
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Les Autos ont été cachées, mais certainement pas aux Nazis !

Depuis quelques temps tourne sur Facebook un article annonçant la découverte incroyable d'autos dans un tunnel minier français. Des autos "cachées aux Nazis". Des...

Un beau noyau de propriétaires de belles autos de la région Pays de Loire (on a déjà parlé du Maine et Loire) et de Bretagne se rassemblent chaque année pour la bonne cause. Le Téléthon c’est ici non pas une, mais deux occasions de sortir son auto.

Première partie : les Baptêmes en Octobre

Le 12 Octobre dernier, la journée des baptêmes était organisée sur le Circuit de Fay de Bretagne. Affluence de belles mécaniques et de pilotes de tous niveaux, bien drivés par de nombreux bénévoles, utiles, notamment, pour le bon déroulement des relais de passagers. Bien servie par une météo favorable, la journée se concrétise par pas moins de 430 baptêmes. Plus de 12 kms parcourus, par baptême, sur ce superbe ruban départemental. Imaginez toute l’énergie déployée afin de satisfaire les passagers donateurs.

Pour tous les gouts, visiblement

Voilà de quoi faire, en si belle situation. Des Porsche de tous âges, évidemment, aux mains des fidèles du Club 901 Racing, de la diversité et de la rareté. Coupés et cabriolets sportifs, puis quelques autres marques prestigieuses représentées, comme Ferrari et Mercedes. Des anciennes, des youngtimers, des modernes, du prestige, un panel intéressant d’une quarantaine de véhicules, histoire d’aguicher les appétits des futurs passagers donateurs.

Deuxième partie : le Rallython

Samedi dernier, date officielle du « Téléthon », se déroulait le Rallython de Loire Atlantique, 16 ème du nom. Rallye de régularité, couvert par News d’anciennes depuis 2016. Un beau Challenge, que d’accueillir et accompagner 90 concurrents, pilotes/copilotes, sur un parcours d’une centaine de kilomètres, au mois de Décembre. Si l’on comptabilise l’entourage de bénévoles, on doit s’approcher d’un total de 120 personnes regroupées pour cette journée caritative. Et, comme tout parait bien huilé, on oublie facilement les nombreuses heures de préparations qu’il aura fallu réaliser, jusqu’à la surveillance de dernière minute, des petites routes utilisées, suite aux dernières intempéries.

Cette seizième édition démarre, comme habituellement, de la Centrale d’achats ScaOuest. Et pour le coup, direction, l’estuaire de la Loire. On remonte vers St Nazaire, à travers les sinueux bords de Loire/Nord, pour une halte, au village de Lavau, qui se réveille gentiment d’une nuit bien humide. On a le temps d’apprécier au passage, l’historique Crêperie et son environnement portuaire.

Une fois le mythique Pont de St Nazaire, passé, le road-book embarque les concurrents sur le Pays de Retz, région périphérique des plages de l’Atlantique.

Les estomacs se manifestent, suite à cette étape pleine d’attention pour notamment les coéquipiers. Bienvenue à la pause déjeuner, qui s’effectue à l’ombre du Château de la Pinelais.

La Loire n’est toujours pas très loin, et dès 14h30, les équipages repartent de plus belle et vont longer le fleuve en évitant, de nouveau, les pièges du parcours. La descente s’effectue, en pleine nature, à la rencontre de hameaux isolés et de la faune locale. Il faut encore patienter, puisque le road-book l’impose. La Loire est à quelques centimètres des roues de nos bolides et le seul moyen pour retrouver la terre ferme du Nord/Loire, c’est d’emprunter le Bac du Pellerin. Alors, embarquons pour une nouvelle épreuve du bac, pour seulement quelques minutes.

Quelques kilomètres, et quelques vices cachés de dernières minutes, histoire de départager les concurrents, avant de boucler le programme. Joli parking d’arrivée, aux abords d’une des Salles de la Mairie de St Étienne de Montluc. Ça ne peut pas se terminer sans quelques récompenses, ni quelques commentaires, d’autant que cet accueil final est effectué, par Monsieur le Maire en personne.

2020 s’annonce sous les meilleurs auspices et L’AFM Téléthon peut encore prétendre compter sur le club Racing et Classic 901 Atlantique, suite à cette édition fructueuse d’environ 13000 euros ! Bravo à eux !

- Advertisement -

Sur le même thème

2 COMMENTS

Répondre à etivant Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...