Le Tonnerre Mécanique 2016 s’abat sur le Tarn

Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Ami, la superdeuche qui a su se réinventer

Alors que l'électrique Citroën Ami est en précommande, c'est le moment de reparler des premières autos du genre. Fruit d'une éternelle volonté...

Ce week-end avait lieu à Saint-Sulpice sur Tarn la treizième édition de Tonnerre Mécanique 2016. C’est Xavier qui nous emmène à la découverte de cet événement sympathique.

L’événement avait, une fois de plus, attiré beaucoup de monde. Au programme de ce Tonnerre Mécanique 2016, rassemblement de voitures et de motos américaines, Volkswagen (Combis, Coccinelles et autres Karmann Ghia essentiellement) et autres véhicules. En plus les traditionnelles animations concerts, spectacle d’acrobaties moto etc.

Parmi tous les véhicules présents au Tonnerre Mécanique 2016, certains ont attiré mon regard plus que d’autres. C’est le cas de cette Coccinelle verte à la mécanique et à l’intérieur de Porsche 914 dont le propriétaire a bien voulu me raconter un peu l’histoire. D’après ce qu’il me disait le moteur n’était pas encore tout à fait au point. La voiture avait ainsi eu du mal à arriver au lieu où se tenait le rassemblement. Pourtant, le propriétaire venait de Saint-Sulpice, un comble ! Il aurait été dommage qu’elle vienne tractée sur une remorque !

Et que dire de cette magnifique Imperial Crown ! Elles étaient pourtant nombreuses les belles américaines à me plaire durant cette journée mais aucune ne m’a autant accroché que celle-ci. Je ne suis pourtant pas habituellement un amoureux de la couleur rose mais là j’ai trouvé que cette peinture lui allait à ravir. La marque Imperial a été lancée de 1955 en 1975 par le groupe Chrysler. C’était une marque de luxe destinée à concurrencer les Cadillac (du groupe General Motors) et les Lincoln (du groupe Ford). Elle est ensuite réapparue brièvement dans les années 80.

C’est avec plaisir que je retournerai à cet événement l’an prochain. J’espère néanmoins que cette quatorzième édition m’apportera son lot de surprises et de nouveautés.

 

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...