Un Dimanche aux Journées d’Automne 2019

Jerome Cadoret
Jerome est un photographe plus qu'amateur. Photographe d'Optic 2000 depuis plusieurs années sur le Tour Auto, il est également passionné de belles automobiles.

À la une sur News d'Anciennes

Si vous ne connaissez pas les Journées d’Automne, on ne vous blâmera pas. On parle ici d’un événement qui se fait un peu entre copains, avec un cercle assez restreint. Mais dans tous les cas c’est superbe.

Les autos magnifiques viennent d’un peu partout et on sent qu’on est pas à un roulage de youngtimers. Il suffit de regarder rapidement ces quelques photos pour s’en apercevoir. Généralement l’événement se déroule sur deux jours. La première est consacrée aux roulages sur le circuit des Ecuyers et c’est elle qui rassemble le plus d’équipages.

La seconde, c’est celle qu’on vous présente. Les voitures y sont moins nombreuses. C’est un peu un décrassage après le sport de la veille. Les autos y sont encore une fois magnifique et font une petite balade pour prendre le café puis revenir au château qui sert de cadre au repas du midi. Même le lieu est tout simplement superbe et très photogénique.

Alfa Romeo TZ et plus récentes SZ, Mercedes 300 SL, Bizzarrini, Ferrari, Bugatti sont au rendez-vous. On trouve aussi des autos plus abordables, genre Cox, mais même quand on y regarde bien, la MG B GT V8… est une Costello ! Rien que ça !

On arrête maintenant de parler et on vous invite tout simplement à regarder.

On remercie grandement l’ami Jérôme pour le partage de ces photos. Et puis on vous invite à aller sur celle des Journées d’Automne, pour continuer à s’en mettre plein les pupilles. Et puis allez, on espère qu’un jour on vous fera vivre tout l’événement. On essaye hein, promis !

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...