Une nouvelle très belle édition pour le Rock and Cars

Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Ce week-end avait lieu le Rock and Cars à Lavaur. Ce festival utilise une recette qui a fait ses preuves. C’est un savant mélange de rock’n’roll, de belles mécaniques et de pin-up. D’année en année, le succès ne se dément pas alors que cette fameuse recette pourrait lasser. Et pourtant le public est toujours au rendez-vous.

Bien sûr, les belles américaines étaient un peu les reines du festival. Elles étaient en effet fort nombreuses. Du muscle-car à la limousine en passant par les customs et autres pick-up, il y en avait vraiment pour tous les goûts. On y croisait également quelques Excalibur mais aussi une superbe Studebaker des années 30. Plus récent, le Prowler, construit par Plymouth puis Chrysler aura également attiré bien des regards.

Si les américaines étaient vraiment très nombreuses, les belles européennes étaient également bien présentes sur ce Rock and Cars. On y croisait entre autres quelques anglaises, Rover 2000 TC et autres Mini mais aussi quelques allemandes. Les Coccinelle et autres Karmann Ghia étaient en effet quelques-unes sur le festival. Quant aux françaises, de bien beaux modèles étaient également visibles. De belles Simca et surtout une très jolie Delage, une Ford Vedette ou une Citroën SM notamment. Tout comme l’an dernier, les japonaises étaient également quelques-unes sur le festival.

Comme toujours sur ce Rock and Cars, les motos étaient également très nombreuses. Bien sûr, les Harley ne manquaient pas mais on y croisait également quelques belles européennes et autres japonaises. De jolies Moto Guzzi entre autres…

Si je n’ai pu cette année faire de photos de pin-up, j’ai en revanche pu assister aux balances d’un des groupes : Jim Jones and the Righteous Mind. Malheureusement, j’en ai entendu trop peu pour me faire une idée.

Cette année encore, le festival Rock and Cars aura su trouver son public. Il est en effet toujours aussi nombreux à répondre à l’appel des pin-up, du rock et des belles mécaniques. A croire que cette recette a encore de beaux jours devant elle.

- Advertisement -

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...