Vue dans la rue : Alvis TE21

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A106, Rédélé en a rêvé, il ne l’a pas faite

La toute première, c'est elle. Celle qui fera entrer le nom Alpine dans les dictionnaires des constructeurs automobiles, celle qui sera le...

Aujourd’hui on vous présente une voiture aperçue sur le parking de la Cité de l’Automobile à Mulhouse (visite complète faire à cette occasion ici) qu’on aura pas forcément l’occasion de revoir tout de suite, une Alvis TE21.

Alvis TE21

Alvis est une marque anglaise qui fut basée à Coventry et qui produisit des automobiles de 1919 à 1967, en plus de ses activités de moteurs d’avions et de véhicules militaires.

Cette voiture est une Alvis TE21. Les voitures sont des évolutions les unes des autres. L’Alvis TE21 fait suite à la TC21 et à la TD21. Elle apparaît en 1963 avec une volonté de faire une voiture plus puissante.

L’Alvis TE21 embarque donc un moteur à 6 cylindres en ligne de 3 litres et de 136 ch. La technique est bien ficelée, les quatre freins sont à disque et la boîte de vitesse est une manuelle cinq vitesses ou une automatique à trois vitesses.
La voiture est un coupé à 4 places et la sportivité n’est pas son point fort, elle pèse ainsi 1580 kg !
Avec tout cela, l’Alvis TE21 atteint les 100 km/h en 13.6 seconde et revendique une pointe à 184 km/h.

On en reverra pas de sitôt, la voiture a été la dernière produite par la firme Alvis avant l’arrêt de ses activités de voitures civiles et seuls 350 exemplaires sont sortis des chaines !

- Advertisement -

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...