Vue dans la rue : Renault Dauphine

Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Aujourd’hui une voiture vue par Etienne à Montluçon, une brave Renault Dauphine.

20150719_194046

Ce modèle Jaune Parchemin est probablement un modèle produit entre 1958 et 1960.

La Dauphine apparaît au catalogue Renault en 1956. Son but est d’épauler la Renault 4CV, elle reprend son moteur 4 cylindres « billancourt » de 845 cm³ développant 30ch. La voiture est comme les Renault de l’époque, une propulsion à moteur arrière.
Le coffre est situé à l’avant et suffisamment grand pour que la voiture soit utilisée par une famille. Ses performances ne sont pas exceptionnelles mais elle devient dès 1957 la voiture la plus vendue en France. Elle le sera jusqu’en 1961. Elle sera aussi produite en Argentine tandis que certaines autos ont été envoyées aux Etats-Unis, au moment où Renault tente de s’y implanter durablement. Ce sera un échec, mais une voiture étrange en sortira : une Dauphine électrique !

2.150.738 exemplaires seront produits jusqu’en 1967. Elle sera épaulée par l’Ondine, sa version cossue, et par une version Gordini dont la puissance passe à 37 ch !

- Advertisement -
Previous articleAix Auto Légende
Next articleMotors and Soul

Sur le même thème

  1. La Dauphine, est une voiture très charmante, toute en rondeurs et chromes séduisants.
    C’est les raisons pour lesquelles, je viens d’en acquérir une.
    Et comme elle est nommée, dans le texte, il s’agit d’une Ondine Gordini 1961.
    Il me tarde de la remettre en route…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Nos Anciennes Abandonnées : une R8… ou ce qu’il en reste

Cette fois ce n'est pas Antoine qui nous présente une ancienne abandonnée (les autres épisodes sont par ici). C'est Mathieu qui nous...

Au volant d’une Eden Roc, petit plaisir

Conduire un cabriolet italien, on l'a déjà fait. Mais les Alfa Spider, c'est tellement courant. Alors on va faire plus original. Plus...

Au volant d’une Daf 44, incomparable !

Dernier essai du jour. J'ai le choix. Soit l'AC Bristol, soit une auto qui m'intringue depuis longtemps. J'ai déjà tâté de l'AC...